Le safran

Le Crocus Sativus

4000 ans avant Jésus Christ on trouvait du safran en Mésopotamie et au Cachemire, puis il a voyagé à travers le temps et au moyen âge il arrive en Europe, en Afrique du Nord puis en France dans les soutes des navires  au retour des croisades. Depuis, le safran a été abondamment cultivé en France d’abord dans le sud puis est remonté plus vers le nord notamment dans la région de l’Orléanais. Mais après 1850 les surfaces cultivées régressent en raison des maladies cryptogamiques que l’on ne peut éradiquer et des hivers trop rigoureux qui provoquent le gel des bulbes. Le manque d’entretien des safranières pendant les deux guerres mondiales ont provoqué leur disparition. Aujourd’hui on peut observer depuis une vingtaine d’années des nouvelles plantations de bulbes de safran dans presque toutes les régions de France mais c’est une production qui reste très marginale.

Le safran est issu d’une plante à bulbe nommée « Crocus Sativus Linné ». Ce crocus se plait de préférence sur une terre argilo-calcaire drainante car il n’aime pas l’eau stagnante. Contrairement à d’autres variétés de crocus, sa magnifique floraison a lieu en octobre et crée un véritable enchantement chaque année.

Haut
h
h

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptat accusantium doloremque laudantium. Sed ut

Follow Us Now